US Natixis Football : site officiel du club de foot de charenton le pont - footeo

"Set, match et Points" pour Natixis A en Championnat...par La Pich'

23 février 2011 - 10:27

Après le "petit" accrochage face aux Nerds, la vicoire revient championnat pour un match en retard contre Paris Centre. On a récupéré notre grand Math en défense et on s'est même permis de mettre au repos notre buteur olegunnar.

Voici le résume du match vu par Arnaud La Pich' :

Un texto de Gillou 1h30 avant le match ... Une causerie d'avant match pendant laquelle Gillou avoue s'être fait chier ce week end, rien, pas de référence au cul ... (enfin si peu). Samuel Teukap essaye tranquillement son maillot du Cameroun. Bref tout le monde est concentrés, il parait que c'est solide en face et Jules rappelle à tous que l'on doit envoyer un message fort suite à la défaite contre Nerd !
Ca caille et il pleut, alors échauffement.
 
ENGAGEMENT, le début de match est serré les deux équipes sont motivées et le jeu fermé. Peu de ballons entrent dans la surface d'un côté comme de l'autre jusqu'à ce l'arbitre désigne le point de penalty suite à une main dans la surface de Paris Centre. La Rouille s'exécute avec calme et sang froid. 1-0. L'adversaire ne baisse pas les bras et repart à l'attaque. Suite à une faute en pleine surface, Paris Centre obtient également son pénalty. 1-1. Le jeu restera fermé jusqu'à la mi-temps. 3-0 c'est le nombre de tir exocet de Gillou au dessus de la barre (quand ca veut pas rentrer ...).
 
Retour sur le pré, après une coure pause. Jules nous gratifie d'une sortie kamikaze, choc, hurlements. Vu de la touche : "il est fort, il pas fait le voyage pour rien ! (Thierry Roland sors de ce corps)... Il bluffe il a rien c'est pour éviter de prendre un péno ... Je vote il bluffe". (Pour la petite histoire Jules aura bien pris un tampon mais avouera après match que c'est le protège tibias qui a hurlé). C'est le tournant du match. S'en suit un coup franc façon tomahawk de la Rouille que ne peut capter le gardien adverse, Mat suit bien et catapulte le ballon au fond des filets avec son meilleur pied ... la tête. Rebelote 5 minute plus tard. Coup de pieds coin, Matt feinte au premier poteau et emmène deux adversaires, cela libère Koen qui ajuste une tête en pleine lunette.
Ca devient du velours, l'équipe adversaire s'énerve, et perd le fil de son match. La Rouille est intenable, il a avalé un Valbuena et met le feu a chaque montée. Cela fera 4-1. Puis 5-1 lorsque que Samuel conclue, d'une frappe croisée, un enchainement d'une fluidité qui émerveille (et réveille) le coach. Quelques frictions sans grand intérêt viendront perturber la fin de rencontre et alors que La Rouille (encore et toujours en train de courir) file vers le but pour inscrire le 6è et dernier but. Et un triplé par la même occasion, champagne. 

 

Commentaires

Staff
Mathieu Le Caignec
Mathieu Le Caignec 28 février 2011 13:23

Wikipédia :L’Exocet est une famille de missiles antinavire français, subsoniques (mach 0,9) autonomes (fire and forget) volant à basse altitude (quelques mètres au-dessus de la surface de la mer), lancés par bâtiment de surface, sous-marin, aéronef ou batterie côtière.

Staff
julien hubert
julien hubert 24 février 2011 14:21

super la pich mais j'ai eu vraiment mal sur le moment :))

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 2 Dirigeants
  • 3 Joueurs
  • 1 Supporter

LA CHRONIQUE DE LAHOU : EPISODE II

 

Buterfly Effect

 Vous connaissez l'effet papillon ? C'est lorsqu'une petite chose fait évoluer le futur, change le cours de l'histoire.

 

 Au Foot c’est vrai, les petits détails qui sur le moment paraissent tout à fait anodins peuvent avoir leur importance sur le déroulement d’un match, d’une saison...

Combien de fois avons-nous refait le match dans notre tête ? Dur de trouver le sommeil parfois même !!

Cette année des petites choses font que la vie du club change, influent sur les attitudes, les comportements … pour aboutir à des résultats surprenants.

Il n’y a qu’à demander au coach de nous parler de son casse tête chaque semaine pour faire les compositions.(c’est déjà fait il passera le relais à son adjoint Julien)

Parmi ces petites choses, il y a le terrain !!Stade Henri Guérin théâtre de belles soirées garanties.

On peut sans se vanter dire que nous avons la chance immense de fouler une pelouse certes artificielle mais aux normes des ligues Pro.

Il suffit d’observer le plaisir, la joie à l’échauffement. Le coach nous a même fait jouer une fois à 21h avec une convoc à 19h45, hop une petite demi-heure de plaisir supplémentaireJ, pas de problème nos adversaires aussi sont ravis.

Effet papillon suite !!! Le jeu.

Eh oui, je pense que tout le monde sera d’accord pour dire que nous avons une équipe qui aime jouer, poser le ballon, pas encore à la manière du Barça mais nos joueurs s’impliquent davantage dans la qualité de passes et du dernier geste. Pour preuve la reconnaissance et les félicitations de nos sympathochs et derniers adversaires !!

Il y en a un qui l’a bien compris : buteur, passeur, défenseur celui qui fait peur aux attaquants adverses, le couloir libre, il s’éclate !!Elu homme du début de saison par ses pairs J parait-il qu’il ne faut pas en faire trop avec lui mais faut bien qu’il assume son nouveau statut !! Pas besoin donc de le citer.

Passons, après un début de saison timide avec un match nul à l’extérieur avec c’est vrai quelques absents de poids, nôtre équipe s’est remise en route rapidement. Les matchs sont physiques, engagés, rythmés, avec peu de temps mort. Les gardiens s’affrontent à distance, les arrêts de classe fusent, le nôtre ? eh bien il ne s’ennuiera pas beaucoup cette année c’est sûr.

Autre effet en chaîne: l’enthousiasme en B

En équipe B, fini les galères des matchs à 7 sans remplaçants, vécus l’an dernier, les embrouilles, la démotivation...

Les joueurs sont convoqués puis sélectionnésJ, les résultats confirment le bon début de saison de l’équipe réserve.

4 matchs dont 3 victoires et une défaite. La bande à Eric, Randy… est partie pour faire une belle saison. Prochain entraînement ?une nouvelle confrontation avec la A, objectif marquer 2 buts J

Allez sur ce je termine sur le dernier effet, c’est le meilleur !! C’est qu’on s’amuse bien. Vivement le tournoi à Barcelone

 A+ Lahou